Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment être une bonne épouse
Lettre d’une mère à sa fille.
Bonsoir ma fille
Je suis ravie que tu aies enfin trouvé un homme, un vrai, avec qui faire ta vie. Gérard est un bon garçon, je connais son père qui est réputé pour sa sagesse et ses conseils avisés. Comme on dit chez-nous : « le singe et sa queue ont la même couleur ». Mais si je t’écris, c’est pour te donner quelques conseils, sur comment être une bonne épouse. Lis bien ces mots, consomme et digères-les…
Ne sois pas un obstacle entre ton homme et sa famille. Parce que déjà c’est très mal, sa famille c’est son âme ; ensuite parce que tu n’accepterais pas que lui t’empêche de voir la tienne. N’oublies jamais que chez-nous, ce ne sont pas que deux personnes qui se marient, mais deux familles qui s’unissent. Il est important que tu entretiennes de bonnes relations avec ta belle famille. Désormais tu n’auras plus deux parents, mes quatre. Le respect que tu nous portes, devra être le même que celui que tu porteras aux parents de ton mari. Le traitement que tu infligeras aux parents de Gérard, sera celui qu’il nous infligera. Comme on dit chez-nous : « si tu tresses quelqu’un avec violence, elle fera pareil lorsque tu lui donneras ta tête ».
Ne te confronte donc jamais directement avec ta belle-famille. Si tu as un problème avec l’un d’eux, il est mieux de t’en référer à ton époux ; c’est lui qui devra s’entretenir avec les siens. Si tu dois t’emporter, c’est avec lui. « Si tu plantes le noyau d’un atanga acide, l’arbre que tu récolteras donnera lui aussi des fruits acides », proverbe de chez-nous. En d’autres termes, la haine engendre la haine. Fais tout pour demeurer en de bons termes avec eux.
Entretiens-toi. Fais en sorte de toujours garder l’éclat et la grâce en toute circonstance. Il ne faut pas que ton homme épouse une femme, puis à la fin se retrouve avec une autre. Prends soin de ton corps afin de toujours susciter le désir et l’envie chez ton époux. Certains soirs, pourquoi pas, fais preuve de créativité… sois coquine. Si tu le surprends parfois, si tu pimentes de temps en temps votre relation, tu verras que votre couple ne subira pas trop les effets du temps. Comme on dit chez-nous : « Si tu veux que la flamme prenne, il faut souffler ». Un feu qu’on n’attise pas finit par s’éteindre.
En outre, je remarque que votre génération veut prendre le dessus dans le foyer. Mais je te dirais d’éviter que ton homme se sente en concurrence sous son toit. En fait, les hommes ont un égo exagéré. Ils aiment se sentir importants… Il est indéniable que c’est toi qui fera fonctionner ton foyer, mais ne cherche jamais à marcher sur ton homme. Un couple, ça doit être complémentaire. Parfois, il faut faire croire à ton homme que c’est lui le chef afin qu’il garde confiance en lui. Chacun ses rôles dans le foyer. Ne fais pas supporter à ton homme le tien, et vis-versa.
Le mariage n’est pas toujours un nid de bonheur. Il y a, et il y en aura toujours, des difficultés. Sais-tu pourquoi tu porteras une petite hotte trouée au mariage coutumier comme le veut la tradition ? Cette hotte, ou cette corbeille, symbolisera ton cœur. Une hotte trouée ne se rempli jamais. C’est ainsi que tu devras être. Tu ne devras pas t’emporter pour tout et n’importe quoi, sinon ton mariage ne tiendra jamais. « Un débarcadère qui déborde à chaque pluie fait fuir les campeurs », dit-on chez-nous. Emmagasine tes colères, et noies-les. Les couples qui ont le plus duré ne sont pas ceux qui n’ont jamais eu de problème.
Ne lui donne pas le sentiment d’être en prison. C’est pourquoi il ne faut pas lui interdire catégoriquement de voir ses compagnons. Les hommes accordent une importance particulière à leurs amis. Leur interdire de voir leurs amis c’est comme arracher une sucette à un enfant. Il risque de t’en vouloir au plus profond de lui. Résultat, il ne sera plus heureux. C’est mieux de lui donner un peu d’espace libre afin qu’il ne se sente pas étouffé. Pour cela, vous pouvez tomber sur un compromis. Par exemple tu lui donneras quartier libre avec ses amis deux soirs par semaine. C’est mieux que de passer pour une dictatrice !
Sois une source de motivation pour ton époux. « Derrière un grand homme, se cache une grande dame », dit-on. Alors sois la grande dame, non pas derrière, mais aux côtés de ton homme. Battis ton homme, propulse-le dans ses entreprises et sois une incubatrice d’idées. « Les profiteuses épousent des hommes qui ont construit leur vie, les vraies femmes battissent leurs maris ». Fais en sorte que la réussite d ton mari, sois aussi l’œuvre de tes mains.
Il y a deux autres choses que tu ne devras jamais tolérer : qu’une autre femme, en l’occurrence une femme de ménage, cuisine pour ton mari et lavent ses sous-vêtements. Le repas familial dans un foyer est très important, je dirais même sacré. Le concocter ne doit pas revenir à une étrangère. Tu ne sais pas comment elle prépare, ni véritablement ce qu’elle met dedans. Certaines mégères en profitent parfois pour y plonger des envoûtements aux fins d’arracher les époux des autres. Et puis, un plat concocté par tes soins aide à raffermir vos liens.
Dernière chose, communiquez ! La plupart des problèmes de couples viennent de malentendus et des quiproquos. Quand il tu as un doute, sur quoi que ce soit, parle avec ton homme. On ne dort pas avec une rancœur sur le cœur, au risque d’avoir la mine renflouée toute la journée. « Qui dort avec le cul qui gratte, se réveil avec le doigt qui pue », disait mon aïeul.
Je vais m’arrêter là, même s’il y a encore plein de choses à dire. Tu es une femme maintenant, et j’attends de toi que tu te comportes comme telle. Au fait, ma mère m’a dit un jour : « le premier enfant d’une femme, c’est son mari ».

Tag(s) : #SOCIAL

Partager cet article

Repost 0