Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAVOIR ECHOUERSAVOIR ÉCHOUER POUR MIEUX REUSSIR

Il paraît négligeable ou même paradoxal qu'on dise qu'il faut savoir échouer pour mieux réussir.

N’a-t-on pas souvent dit que l’échec fait partie des étapes de la réussite ? Alors il convient de savoir échouer. Cela ne veut pas dire qu’il faut le préméditer ou encore moins s’en réjouir, non. Tout simplement qu’il faut savoir tirer profit de ses échecs pour mieux préparer sa réussite. HENRI FORD dit : « L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente »

 

SAVOIR ECHOUERCOMMENT TIRER PROFIT DE SON ECHEC ?

 

D’abord il faut accepter son échec, admettre ses erreurs, comprendre les moments où l’on a failli, être conscient du fait que les mêmes actions produisent les mêmes résultats. Autrement, pour changer cet échec en réussite, tu dois convenir que les actions que tu avais effectuées devraient être soit améliorées, soit abandonnées au profit des actions résolutoires et correctives.

 

Ali le grand, la légende de la boxe est passé aussi par cette étape d’échec. Il fut mis au tapis pour la première fois de sa carrière par Joe Frazier en 1971, mais 4 ans plus tard, il prit sa revanche sur Frazier par un K.O au 13ème.

 

Ce qui nous laisse penser que l’échec n’est pas fatal, mais il faut savoir en tirer leçon. Si Mohamed Ali a su prendre de l’avantage sur Frazier 4 ans plus tard après sa mise en échec, c’est que durant ces années, il a cherché à corriger les erreurs qui lui ont coûté cet échec. Il a, par des nombreux entrainements, rehausser son niveau, sa force, sa capacité d’action, contre Frazier.

Imaginons qu’Ali, s’était résigné à croire qu’il ne pourra jamais vaincre son adversaire. Imaginons, qu’il n’ait pas pris conscience du fait d’avoir été vaincu et qu’il n’ait pas fait du « checkings » sur ses erreurs, il sera mis au tapis encore et encore par ce même adversaire sans jamais lui envoyer un seul coup.

 

Apprenons des légendes, comme je l’avais dit dans un autre article, marchons dans l’ombre des géants.

Cette attitude de Mohamed, nous fait comprendre que nous pouvons exploiter notre échec de façon avantageux, en prenant juste conscience que c’est une occasion de refaire les choses de façons plus intelligente comme l’a dit Ford.

 

Alors toi qui pense que l’échec t’est fatal, laisse-moi te rappeler qu’à un moment de ton enfance, tu as voulu marcher. Mais te rappelle-tu de combien de fois tu as titubé ? De combien de fois tu es tombé dans tes essais ? Mais, tu n’as pas abandonné, tu t’es toujours relevé et tu y es arrivé. Apprenons de notre enfance, elle a encore beaucoup de révélation à nous faire.

Si étant enfant, tu fus autant courageux, pour quelle raison, pense tu aujourd’hui que parce que tu as échoué une fois, que tu ne peux jamais réussir.

 

LEVES TOI ET VAS RESSAYER LA MÊME CHOSE POUR LAQUELLE TU AS ECHOUE, MAIS CETTE FOIS CI DE FAÇON DIFFERENTE ET INTELLIGENTE, EN PRENANT DU RECUL SUR TES ACTIONS PASSEES ET EN CORRIGEANT LES ERREURS QUE TU AS COMMISES. FAIS COMME ALI, ET DEVIENS UNE LEGENDE.

Tag(s) : #CHRONIQUE DE JEUNESSE, #-IMPORTANT, #LEADERSHIP

Partager cet article

Repost 0