Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA SAINT VALENTIN, une fête que nous comprenons mal, ou que nous interprétons mal !

« Lis moi jusqu’à la fin »

Avant toutes choses, je tiens à m'excuser pour mon absence qui a déjà duré un peu, depuis mes publications du nouvel an. Tu te rappelles que j'avais dit, que cette année, trêve de bavardage et place à l'action ? Oui, j’étais en train de poser des actes, des actions, des faits et des résolutions. Donc, la raison de mon absence, je crois, est validée par nous tous, vu que nous l’avions décidé ensemble en début d’année.

J’espère que le bilan de ton côté est positif, du moins optimiste pour ces 45 jours déjà passés à bord de notre « navire 2017 » ; s’il ne l’est pas encore, il te reste 320 autres jours pour te rattraper, alors ne perd pas espoir !  De mon côté, je me réserve de te dire quoique ce soit, mais je partagerai volontiers mon résultat semestriel avec toi afin que nous fassions les comptes ensemble. Cependant, durant ces 45 jours, je ne cesse de compter le nombre de haines que les uns éprouvent pour les autres sans raison aucune et par simple convoitise et/ou envie. Pourtant, ces mêmes personnes, pleines de haines et de rages envers leurs prochains, n’ont cessé de polluer ma messagerie, depuis hier, de messages d’amour, de Saint Valentin.

Ma question est celle-ci : Comprenons-nous vraiment ce que c’est que l’amour ?

Je dirai tout simplement, NON.

Quand je vois l’étymologie même de cette fête de Saint Valentin, où notre cher prêtre se donnait le plaisir de célébrer le mariage des jeunes amoureux. Dis-moi si le prêtre Valentin y trouvait un intérêt particulier ? NON. Il le faisait juste par AMOUR et par respect de l’AMOUR qu’éprouvaient ces jeunes les uns pour les autres. Mais force est de constater aujourd’hui, que nous nous cachons derrière cette journée pour satisfaire nos plaisirs, nos libidos, nos intérêts, et j’en passe.

Tu fête l’amour et c’est toi qui déteste ton voisin à mort, pensant que le simple fait d’aimer ta compagne ou ton partenaire, suffit pour dire avoir fêté l’amour. NON. Regarde autour de toi. Combien d’amour as-tu su apporter dans le cœur des gens qui t’entourent ?

Je souhaiterais que toi et moi, nous prenions un peu de notre temps pour réfléchir sur la question et donnez une nouvelle tendance à nos actions et interactions. Si tu aimes ta femme et que tu hais ton voisin du quartier, mon frère, dis-moi où est ton amour ?

Revenons sur autre aspect de cette fête, où, les jeunes célibataires en copinages pensent que c’est la nuit idéale pour s’accoupler ; où les jeunes dames espèrent recevoir des cadeaux de leurs prétendants. Laisse-moi vous dire que si ton prétendant ne t’offre de cadeau qu’à cette date, demande-toi où est-il passé tous les autres jours ? Si ton partenaire accepte t’amener au restaurant ce soir, dis-moi où est-il passé les autres jours ? C’est juste parce que, c’est l’action des autres qui lui rappelle son devoir conjugale. Loin d’être rabat-joie.

Bien vrai qu’il faille pimenter les relations, mais laisses cette journée à ceux qui sont légalement mariés, et qui assument leur relation. Ne te contente pas d’une relation d’un soir pour dire avoir accompli l’amour. Désole de te le dire ainsi, mais la marche que toi et moi avons engagée pour cette nouvelle année, ne nous permet pas de nous contenter de peu !

TU VEUX FÊTER LA SAINT VALENTIN ? ALORS METS TOI CORRECTEMENT EN RELATION, ET ASSAINI TES SENTIMENTS. Seulement en ce moment, tu pourras te regarder dans le miroir et dire avoir fêté l’amour.

Je vous retrouve …

Tag(s) : #CHRONIQUE DE JEUNESSE, #OB, #AMOUR

Partager cet article

Repost 0